L'agenda

Retour à l'agenda

RENCONTRE AVEC ABDELLATIF LAABI

Voyage en francophonie


21/03/2017 - 20h00


Médiathèque du Grand Troyes


Grande salle de la Médiathèque de Troyes Champagne Métropole
Rencontre d’écrivain avec Abdellatif Laâbi...

Grand prix de la francophonie 2011
Prix Goncourt de la poésie 2009
Animée par Jean-Luc Rio des Passeurs de Textes

Entrée libre

Abdellatif Laâbi est une figure marquante de la littérature contemporaine. Il fonde en 1966 à Fès, sa ville natale, la revue Souffles qui jouera un rôle déterminant dans le renouvellement littéraire et culturel au Maghreb et qui assoit sa notoriété. Son opposition intellectuelle au régime lui vaut d’être emprisonné pendant huit ans. Libéré en 1980, il s’exile en France en 1985. Depuis, il vit (le Maroc au cœur) en banlieue parisienne. Son vécu est la source première d’une œuvre plurielle (poésie, roman, théâtre, essai) sise au confluent des cultures, ancrée dans un humanisme de combat, pétrie d’humour et de tendresse. Par ailleurs, il a traduit en français nombre d’auteurs arabes contemporains dont le poète palestinien Mahmoud Darwich.
Ses œuvres diverses, publiées en majeure partie aux Éditions de la Différence portent l’empreinte de son amour pour son pays natal et de son attachement indéfectible à la liberté : L’étreinte du monde (1993), Le spleen de Casablanca (1966), Les fruits du corps (2003), Œuvre poétique I et II (2006, 2010), Le livre imprévu (2010), Zone de turbulences (2012), Un autre Maroc (2013), La saison manquante, suivi de Amour Jacaranda (2014), Le principe d’incertitude (2015). De leur côté, les éditions Gallimard ont publié Le fond de la Jarre (roman 2002, collection Folio) et tout dernièrement L’arbre à poèmes (Poésie Gallimard 2016), superbe anthologie personnelle qui est une véritable ode à la Vie.

Cet immense poète et écrivain s’est fait connaître plus récemment du grand public par son engagement contre l’islamisme radical : la poésie en réponse à la barbarie. Il est l’auteur du fameux poème-manifeste qui a circulé à travers le monde entier J’atteste, écrit le lendemain de l’attentat contre Charlie Hebdo (10 janvier 2015) :
J’atteste qu’il n’y a d’Être humain que Celui dont le coeur tremble d’amour pour tous ses frères en humanité.

Cette rencontre littéraire autour de l’œuvre d’une des grandes voix de la francophonie, prix Goncourt de la poésie 2009 et Grand prix de l’Académie française en 2011, promet d’être tout à fait exceptionnelle : le poète nous offrira le privilège de réciter quelques-uns de ses poèmes, accompagné par la violoncelliste Marie-Ève Ronveaux.


... et respiration musicale avec Marie-Ève Ronveaux

Marie-Ève Ronveaux est une talentueuse violoncelliste bruxelloise, médaillée du Gouvernement à l’Académie de Forest, avec un univers musical riche et varié qui s’étend de la musique contemporaine, au jazz, à l’improvisation et aux musiques populaires auprès de musiciens tels que Garrett List, Pierre van Dormael et Fabrizio Cassol. Elle a participé à de nombreux spectacles notamment à la tournée internationale du spectacle Rwanda 94 (Groupov). Parallèlement à son engagement musical, elle continue ses activités d’instrumentiste au sein de diverses formations et elle compose des musiques pour la scène et le cinéma (Belhorizon d’Inès Rabadán, Le songe d’Isaac d’Ursula Meir).