L'agenda

Retour à l'agenda

LE BANQUET

Expositions


16/03/2019 -


Salles Raymond Moretti de la Maison du Boulanger


« Le Banquet » 

Par les élèves des ateliers de l’École municipale des Beaux-Arts de Troyes

Du 16 mars au 14 avril 2019

 

De l’Ecole Royale de dessin à l'Ecole municipale des Beaux-Arts de Troyes

Quelques rares villes en France partagent avec Troyes, le privilège d’avoir une école de dessin à l’histoire aussi longue et prestigieuse. 

En 1773, Pierre-Jean Grosley  crée une école de dessin avec 5 artistes troyens. Selon le règlement provisoire établi par les officiers municipaux, l’école comprend 3 classes : la figure, l’ornement et l’architecture. Les professeurs assurent leurs cours à titre bénévole.

En 1779, c’est rapidement la consécration pour cette école, Louis XVI donne les Lettres patentes : "… les habitants de la Ville de Troyes, Capitale de Champagne, se sont toujours distingués par leur attachement pour les Sciences et les Beaux-Arts : les monuments dont cette ville est remplie, et le grand nombre d’Hommes célèbres auxquels elle a donné le jour, sont des preuves non équivoques de leurs goûts et de leurs talents… je confirme, approuve et autorise l’établissement d’une Ecole royale, gratuite et publique de dessin, mathématiques, d’architecture et des arts dans la Ville… sous la direction du maire. Cela comporte l’affiliation de l’école à l’Académie royale de Paris ".

Chaque année a lieu avec le plus grand apparat la distribution des prix. En 1787, presque tout le parlement de Paris assiste à la fête scolaire, et Madame la 1ère présidente daigne distribuer les prix de sa main et embrasser les vainqueurs.

En 1806, l’école prend le nom d'  « Ecole impériale des Arts ». Elle est transférée rue Général Saussier en 1855.

En 1903, elle déménage aux Jacobins, conformément au programme ministériel, l’étude du nu qui n’est autorisé que d’après les plâtres, ne sera pas assurée, par crainte de la réaction des élèves et des parents !

Aujourd’hui ce n’est plus le cas !

En 1945, elle prend le nom d’" Ecole municipale des beaux-arts ".

En 1973, elle s’installe rue Jeanne d’Arc, pour revenir en 2000 rue Général Saussier. 

Sainte-Marie, ancien conservateur des musées de Troyes, écrivait il y a plus d’un quart de siècle : " Espérons que notre Ecole Royale de dessin, continue de prospérer pendant les siècles à venir, pour le plus grand renom, non usurpé de Troyes ville d’art " !!

 

 Aujourd’hui, l'Ecole municipale des Beaux-Arts a pour objectif de sensibiliser les enfants et adolescents aux arts plastiques. Le dessin, la peinture et la gravure, entre autres pratiques artistiques, sont accessibles aux adolescents et adultes.

Pour cette nouvelle exposition des travaux d’élèves, La Maison du Boulanger s’est transformée en banquet pantagruélique, où les charcuteries côtoient les carcasses de viandes, les légumes résolument colorés nous invitent à entrer dans les rayons d’un marché artistique. De délicates pâtisseries enfantines et colorées sorties du four des ateliers pour enfants viennent chatouiller nos yeux et faire saliver nos palais.

D’énormes plateaux de fruits de mer envahissent les murs de l’immense garde manger onirique.

Ce Banquet est un hommage à la diversité, au dialogue entre les générations, les mediums enseignés par les différents professeurs des Beaux arts. Il magnifie la pluralité des techniques et des matières. Gourmandise, gigantisme, imaginaire, les créateurs n'y ont pas été avec le dos de la cuillère et ont vu les choses en grand, très grand !

Des œuvres de qualité qui mettent en appétit, et à défaut de pouvoir les dévorer, dévoilent un bel échantillon du talent des plus de 480 élèves des 8 ateliers de l’école. 

L’investissement des élèves sur ce thème imposé, montre qu’à tout âge, ils ont souhaité participer avec enthousiasme et talent à ce festin qui rend un fantastique hommage à leur école.

 

École Municipale des Beaux-Arts

37 rue du Général Saussier10000 Troyes

tél./fax : 03 25 73 69 28

Secrétariat ouvert du lundi au jeudi